la vérité sur maryloutrad. de l'anglais (Etats-Unis) Simon Baril, éd. Mijade (Zone J), 221 p., 2009. 7 euros.

 

Marylou est une jeune américaine de 12 ans . Ses parents, ses deux grands frères et elle-même se sont installés récemment chez la grand-mère pour s'occuper d'elle suite à un accident. Marylou peut ainsi profiter de sa cousine Pam qui vit tout prêt et dont elle est très proche. La famille a toutefois eu son lot de drames, notamment celui de la mort de la tante de Marylou : dont elle a hérité le prénom.

La jeune fille est obsédée par cette tante homonyme morte dans un incendie, après avoir sauvé son petit frère et donné l'alerte à tout l'immeuble. La grand-mère la dépeint comme parfaite en tout point alors que sa mère parle d'elle comme d'une "pauvre petite". Qui était cette mystérieuse tante dont tout le monde semble vouloir faire une héroïne ?

 

Qu'il est difficile de porter le prénom d'un membre de sa famille, d'autant plus lorsque celui-ci est décédé de manière tragique. Notre jeune Marylou, curieuse, intelligente et très sensible veut tout savoir de son aînée, de son modèle et va découvrir des histoires et relations familiales pas toujours idylliques. Un roman à la fois surprenant et fort intéressant dans sa thématique. Toute personne cherche un jour d'où elle vient, pour mieux pouvoir se projeter et parfois en étant obligé de remuer de lourds souvenirs (qui ne sont évidemment pas identiques d'une personne à l'autre, même lorsqu'elles ont vécu les mêmes événements). On pourrait rapprocher ce roman d'un roman d'apprentissage, accessible dès le début du collège. J'ai toutefois du mal à savoir quel accueil vont lui réserver les jeunes lecteurs.

Un texte bien écrit mais que je pense oublier assez rapidement.

 

Retour à l'accueil