la formule du succèstrad. Cyrielle Ayakatsikas, éd. Ecole des Loisirs (Neuf), 250 p., 2009. 11,50 euros.

 

Zoé Elias a onze ans. Onze ans et un orgue électronique : genre de synthétiseur amélioré. Evidemment, Zoé rêvait d'un piano à queue, de jouer de la musique classique et de faire des représentations au Carnegie Hall... elle se contentera d'un Perfectone D-60 et d'apprendre la musique sur des partitions de chansons des années 60 et de génériques de séries télévisées. La jeune fille vit entourée de ses parents : une mère très prise par son travail et un père excentrique au possible. Le susdit père est en effet incapable de gérer la foule et reste la plupart du temps cloitré chez lui à suivre des cours à domicile de " l'Université du Living room ". Cours de pilotage, patisserie, boulangerie... tout y passe. La petite routine de la famille va cependant être bousculée par l'inscription de Zoé au "Concert-O-Rama" et l'irruption dans la famille d'un de ses camarades de classe.

 

Une poignée de personnages hauts en couleur, excentriques, fans de concours de rots, inventant des paroles de chansons, apprenant le pilotage avec des ustensiles de cuisine... Une famille improbable à laquelle l'on s'attache pourtant très rapidement. Les membres de la famille sont à eux trois le ciment de celle-ci, réussissant avec leur sensibilité propre à amener une petite touche de gaieté et d'amour dans un foyer pourtant atypique. Le roman est écrit dans un style vif et assez simple : phrase courte, dialogue... On prend plaisir à la lecture de ce roman abordable pour des CM. Une tranche de vie vraiment sympathique et une écriture qui donne envie. J'ai beaucoup apprécié cette lecture, mais je pense cependant que je l'oublierai également très vite : une petite douceur à savourer, qui m'a fait penser au film "Little Miss Sunshine".

Retour à l'accueil