éd. Ecole des loisirs (Médium), 2003. 9 euros.

La famille Verdelaine est composée de cinq soeurs : Enid (la plus jeune), Hortense, Bettina, Geneviève et Charlotte (dite Charlie, l'aînée). Toutes les cinq vivent seules dans la maison familiale : la Vill'Hervé, depuis le décès de leurs parents 19 mois et 22 jours plus tôt. Charlie est devenu la cotutrice légale de la famille et tente de maintenir la barre, sans oublier tante Lucrèce qui partage (de très loin) ce rôle avec elle. Les quatre jeunes soeurs vont ainsi tour à tour prendre la parole et nous donner un aperçu de leur monde, entre famille, amours... et espoirs.

J'ai lu ces quatre romans il y'a plusieurs années, mais j'ai eu l'occasion pour mon travail de me replonger dedans et me suis dit que c'était le moment où jamais de les mentionner dans mon blog.
On partage avec une joie non dissimulée la vie à la fois tendre et difficile de ces soeurs hors du commun.
Le talent de Malika Ferdjoukh n'est plus à démontrer, c'est toujours un grand plaisir de retrouver sa plume et lorsqu'elle nous introduit au coeur d'une famille avec quatre points de vue différents, l'exercice de style est parfaitement maitrisé. Bref, laissez-vous séduire !
 

 

Retour à l'accueil